Portrait du mois : Marine, une graine de comédienne


Parce que nous envisageons la culture comme un outil de transmission, nous dédions à la jeunesse annécienne un espace d’expression placé en première partie des spectacles professionnels. Les performances sur scène de Marine, 14 ans, et des jeunes de la Compagnie Les Yeux Grand Ouverts enthousiasment chaque année nos festivaliers, quai de la Cathédrale.

Christelle_Landais_Romeo&Juliette_678Agitateurs de rêves: Marine, quand t’es-tu lancée dans le théâtre ?

Marine B.: Je prends des cours de théâtre depuis mon entrée en 6ème en classe à horaires aménagés théâtre au Collège Le Semnoz (que je recommande grandement ! ) depuis quatre ans. Je suis fille unique et toute petite déjà, je m’inventais des personnages imaginaires dans mes jeux ; lorsque mon institutrice m’a proposé le dossier d’inscription en classe C.H.A.T., je n’ai pas hésité une seconde.

AdR: Souhaites-tu en faire ton métier ?
M.B.: Oui totalement. Le théâtre fait désormais partie intégrante de ma vie, c’est une passion dévorante, j’ai toujours besoin de me replonger dans un texte, que ce soit avec nostalgie dans « Hamlet » ou plus récemment avec « Roméo et Juliette »…

AdR: Que penses-tu de rendre le théâtre accessible à tous, à ciel ouvert et en entrée libre ?
M.B.: Je pense que c’est une très bonne chose, une personne n’ayant jamais mis les pieds dans un théâtre pour une question de goût ou de finances pourra accéder à du spectacle vivant librement.
Pour moi, tout le monde devrait avoir accès au théâtre.

AdR: As-tu aimé participer au « Coup de théâtre » ?
M.B.: Ce fût un immense plaisir ! Bien que déstabilisante, l’expérience n’en demeure pas moins excitante et enrichissante. On investit le Quai de la Cathédrale, nos metteurs en scène Guillaume Ravoire, Kamel Isker et Youssef Diawara adaptent leur travail à cet endroit magique, jouant avec les balcons des habitants, les passants… Et l’équipe du « Coup de théâtre » est très dynamique et bienveillante avec nous.

AdR: Que préparez-vous pour 2014?
M.B.: Macbett d’Eugène Ionesco. J’espère que le public mais surtout mes amis seront au rendez-vous pour nous soutenir et nous encourager. Cela me porte de les avoir près de moi.

Les Agitateurs de rêves proposent également de développer des actions pédagogiques auprès des établissements scolaires et ateliers de théâtre locaux, pour sensibiliser les plus jeunes et faire naître progressivement le désir du théâtre. Cette année, 1 000 élèves de primaire et collège pourront vivre plusieurs expériences artistiques. Rencontres avec les comédiens professionnels, discussions avec les metteurs en scène, avant et après les représentations seront au programme de cette aventure collective.