Catégorie : Non classé


On / by emmaadm74 / in Non classé

Un LABO Agité

En 2020, un nouveau groupe de travail verra le jour au sein de l’association : le LABO. 

François Blin, responsable du projet nous en dit plus sur cet incubateur d’idées encore secret…

François Blin, Laborantin en chef !

Qu’est-ce que le LABO ? 

F.B. : C’est un incubateur pour faire naitre les idées et transformer les rêves en réalité ! Un Agité débarque avec une idée culturelle ? Le LABO la teste, la décortique et la transforme en belle agitation !

Pourquoi avoir créé ce groupe de travail ? 

F.B. : D’abord, c’est une façon de poursuivre la mission des Agitateurs de rêves et d’apporter de la nouveauté à nos actions. Ensuite, c’est une façon d’interroger les envies des habitants et de les mettre en place. On peut comparer cela à un pôle Recherche et Développement. Ça en jette ! (rire)

Concrètement que va-t-on y trouver ? 

F.B. : Une table, des chaises, un peu de lumière et une bande de joyeux lurons prêts à faire rayonner la culture pour tous dans nos têtes et dans notre belle ville d’Annecy ! 

Quelles vont être vos premières expérimentations ?

F.B. : Il y a un projet dont vous avez déjà peut être déjà entendu parler. C’est notre cher Fight Cult’ ! On avait imaginé ce concept avec Valentin, volontaire en service civique en 2019. Il s’agit d’un débat culturel pour casser la figure aux clichés et aux idées reçues.  

Le projet a déjà passé le test « éprouvette » (rire) car deux « Fight’Cult » ont été organisés l’année dernière : « La poésie, c’est ringard ! », « l’art dans la rue ou les espaces dédiés ? »

Cette année, on aimerait pousser encore plus loin le concept : créer toute l’ambiance d’un « combat » clandestin (comme dans le film Fight Club, dont le nom est inspiré), mais dans sa version comique.

Je ne peux pas encore tout vous dire mais on imagine déjà un duo d’arbitres déjantés, des jingles, un ring etc. Et bien sûr, le débat sera encadré par des professionnels de la thématique abordée.  

Tu as un petit mot pour les gens qui ne connaissent pas le Fight Cult’ ?

Ah ah ! Je pourrais dire que la 1ère règle du Fight Cult’ est qu’il est interdit de parler du Fight Cult’ (rire).

Blague à part, c’est vraiment une idée qui correspond à 100% aux Agitateurs de rêves. Cela permet de parler des arts et de la culture de manière simple, ludique et décomplexée.

L’équipe de laborantins-agités bouillonnent d’idées fabuleuses et assez fantasques. Si vous aimez les actions de l’association, restez connectés parce que ça va forcément vous plaire ! 

On / by emmaadm74 / in Non classé

Une nouvelle présidente !

Emmanuelle Turbé nous vend du rêve !

Investie depuis 8 dans l’aventure agitée, Emmanuelle Turbé a été élue à la présidence de l’association à la suite d’Arnaud Delaunay lors de la dernière assemblée générale le 21 novembre 2019.

Entretien avec une agitatrice dans l’âme !  

Pourquoi t’es-tu investie dans l’association ?

Tout a commencé en juillet 2011 lorsque Maud (Fondatrice de l’association) m’a appelée pour me proposer un projet un peu fou empli de bonnes énergies et de sens.

Pourquoi ne pas fédérer des habitants, des commerçants, des entrepreneurs, des élus de la région, unir nos énergies et nos quelques compétences professionnelles afin de créer notre propre festival de théâtre professionnel , en entrée libre, dans les rues, les jardins, les cours d’école de ce merveilleux écrin qu’est la ville d’Annecy, et ainsi permettre à tous d’avoir accès à notre patrimoine culturel.

Ni une ni deux, j’ai dit OUI ! Cela fait déjà 8 ans…que le temps passe vite !

Comment tu envisages la présidence ?

Je n’aurais jamais pu l’envisager si je n’avais pas été entourée d’une équipe fantastique, dynamique, soudée, pétillante d’idées , avec des personnalités variées… Cela représente pour moi un challenge. Cette association fait partie de ma vie depuis sa création.

Maud , Arnaud ont été, chacun à leur tour, des présidents qui auront marqué les premières années des Agitateurs de rêves. Je suis très fière de ce qu’est devenue notre association même si elle est encore très jeune. Cela n’aurait pas eu lieu sans l’implication de dizaines de bénévoles.

Je ferai à mon tour de mon mieux pour faire grandir cette association unique en son genre.

J’ai envie de pérenniser nos projets, de renforcer notre collectif culturel, de poursuivre nos projets de médiation culturel auprès des publics éloignés et continuer à faire rêver des milliers de spectateurs lors de notre « Coup de théâtre » encore pendant de nombreuses années.

Agitateurs c’est…

Beaucoup de générosité et de partage, de bienveillance, de sourires, de petites bulles de bonheur théâtrales et musicales qui font que cette aventure est juste incroyable à vivre…